Territoires

Haute-Garonne Le département augmente ses investissements

Pour le premier budget primitif de sa mandature établi à 1,5 milliard d’euros, Georges Méric, président du conseil départemental de la Haute-Garonne, a proposé un volume d’investissements de 169,7 millions d’euros (+ 3,99 % par rapport à 2015). Ce budget se caractérise par un recours à l’emprunt à hauteur de 58 millions (- 4,9 % par rapport à 2015), une diminution de la dotation globale de fonctionnement de 20 millions, ainsi qu’une action sociale qui représente près de 58 % des dépenses de fonctionnement. Le vote du budget primitif intervient au lendemain de l’accord avec Toulouse Métropole sur le transfert de 550 km de routes départementales et de 142 ouvrages d’art, et à la veille de la signature des contrats de territoires avec les EPCI de la Haute-Garonne. A ce titre, le département a inscrit, en 2016, 50 millions d’aides aux communes et intercommunalités.

Six nouveaux collèges. Avec l’objectif de construire six collèges supplémentaires d’ici à 2021, le département a inscrit 33,4 millions de crédits de paiement en 2016. Cet été, va démarrer la reconstruction du collège Louisa-Paulin à Muret (conception : GGR Architectes) suivie par une construction neuve à Escalquens (conception : Espagno-Milani). Autre chantier, le déploiement du très haut débit, dont la première phase estimée à 180 millions d’euros débute cette année. Enfin, 34,3 millions de crédits de paiement sont réservés à la voirie départementale, notamment à la création du giratoire Ticaille à Ayguesvives RD813-RD16 cet automne, et à l’élargissement à deux voies de deux entrées sur le giratoire RD916-RD57 à Labège pour la fin 2016.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X