Territoires

Haut-Rhin Habitats de Haute-Alsace change de dimension

Le deuxième plus important bailleur du Haut-Rhin – et l’un des plus gros d’Alsace – est né le 1er janvier de la fusion entre Habitats de Haute-Alsace et la Semclohr. Réuni sous l’unique bannière Habitats de Haute-Alsace (HHA), l’ensemble totalise 9 200 logements. L’office public départemental a en effet bouclé un long processus de rachat des parts des différents actionnaires de la société d’économie mixte, pour un total de 2,3 millions d’euros. La finalisation coïncide avec le démarrage opérationnel de son plan stratégique de patrimoine (PSP). Le contenu de ce PSP devra s’ajuster à l’intégration des 1 000 logements de l’ex-Semclohr, dont 60 % sont dédiés aux personnes âgées. « Il nous faudra entreprendre la réhabilitation de bâtiments particulièrement énergivores et restructurer les petits studios devenus inadaptés à la demande actuelle », décrit Bernard Otter, directeur général de HHA.

30 millions d’investissements par an.

Sur le périmètre historique de l’office public, le PSP programme 30 millions d’euros d’investissements par an pendant dix ans. La réhabilitation mobilisera en moyenne 10 millions annuels pour 180 logements. « Nous visons le label BBC systématiquement, en constatant qu’il peut être atteint sans saut technologique », précise Thierry Delpeyrou, directeur du développement. La principale opération en cours concerne 128 appartements du quartier Léo-Lagrange à Guebwiller jusqu’à fin 2016. Elle comprend un important travail sur les espaces extérieurs, sous maîtrise d’œuvre de MGD Architecture et du paysagiste Milochau. Exception au principe d’allotissement, justifiée par la taille et la contrainte de site occupé, le chantier est réalisé par l’entreprise générale CKD.

La priorité à la rénovation entraîne une baisse de 20 % de la production neuve par rapport au précédent PSP. Celle-ci est prévue à hauteur de 80 constructions par an, de performance Effinergie +. Fin 2016, HHA lancera les travaux de son premier programme passif : 18 logements à Wittenheim, conçus par le cabinet Ajeance.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X