Territoires

Haguenau Une résidence adaptée aux logements des jeunes

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Politique du logement

Pertuy Construction a entamé, début mai, la construction de la résidence Junior Alter & Toit au sein du futur écoquartier Thurot, à Haguenau (Bas-Rhin). Le bâtiment de 6 000 m² Shon comprendra 85 studios meublés et équipés destinés aux jeunes de 18 à 30 ans en alternance, pour des périodes allant de quelques nuits à plusieurs années, ainsi que 19 logements locatifs sociaux « de sortie », qui doivent aider les jeunes passés par la résidence à prendre progressivement leur indépendance. Près de 650 m² de locaux d’activité accueilleront des services adaptés (mission locale et centre d’information et d’orientation). Un restaurant, une laverie, une bagagerie et des salles de fitness et de travail sont également prévus.

Financements sociaux.

La création de la résidence répond au plan départemental de l’habitat mené entre 2010 et 2012, concluant à l’insuffisance de logements abordables pour les jeunes en alternance. La Ville d’Haguenau et le conseil départemental du Bas-Rhin, principaux financeurs avec l’Etat (via le Programme d’investissement d’avenir), ont ensuite défini le cahier des charges en concertation avec Batigère Nord-Est, maître d’ouvrage, et l’association Amitel, futur gestionnaire. Le financement du programme en PLAI et en PLUS permettra au public de se loger à moindre coût. « Le conventionnement APL répond à l’enjeu d’accessibilité avec un reste à charge pour les jeunes estimé entre 80 et 100 euros par mois », précise Nathalie Texier, directrice d’Amitel.

Maintien des façades historiques.

« L’une des complexités tenait au maintien des façades nord de la caserne du XIXe siècle et des deux proues sur les ailes, en accord avec les architectes des bâtiments de France », souligne André Faure, délégué territorial Batigère. L’intérieur de l’édifice a été intégralement démoli pour optimiser les espaces de vie et les circulations. La façade sud a été totalement réinventée par l’équipe de maîtrise d’œuvre (TOA Architectes Associés et Ingerop) et s’ouvre sur le parc central grâce à de larges baies vitrées et des balcons filants. Ces contraintes de chantier ont surenchéri les coûts d’environ 30 %, pour un budget final de 12,7 millions d’euros. La livraison du bâtiment est attendue en septembre 2016.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X