Territoires Marseille

Habitat social participatif sur la Friche La Belle de Mai

Mots clés : Logement social

Une opération d’une vingtaine de logements locatifs sociaux mise au point dans le cadre d’une démarche d’habitat participatif : c’est l’expérience novatrice dans l’univers très normé du logement social que mène la société coopérative d’intérêt collectif (Scic) Friche La Belle de Mai, aménageur des anciens bâtiments de la Seita, dans le 3e arrondissement de Marseille. Ses partenaires sont le bailleur social Maison familiale de Provence, l’architecte Kristell Filotico, associée à Cécile Gaudoin, et un collectif d’habitants « Belle de Mai », constitué pour participer en amont à l’élaboration du projet. « L’idée de départ a été de prolonger la mixité sociale, culturelle, urbaine...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5888 du 23/09/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X