Territoires Grand Est

GTM Hallé nage comme un poisson

La passe à poissons de Strasbourg, en service depuis quelques semaines, offre à GTM Hallé une référence sur laquelle la filiale régionale de Vinci Construction France compte s’appuyer pour développer la construction d’ouvrages d’art hydrauliques atypiques, alors que d’autres passes sont envisagées le long du Rhin. Sur le site de la centrale hydroélectrique EDF de Strasbourg, l’installation « a représenté une succession d’interventions originales », rappelle Laurent Lebert, directeur de l’agence TP de GTM Hallé. Elle a imposé de créer un débit d’attrait de 15 m3/s turbiné par une microcentrale de 1,5 mégawatt et accompagné de conduites forcées en PRV (polyester renforcé de fibres de verre). Elle a requis l’aménagement d’un bassin de dissipation en sortie.

En PPP pour des travaux sur barrages. GTM Hallé était associé à Urban-Dumez, Vinci Construction Terrassement et Tournaud (palplanches). L’entreprise de 200 salariés fait aussi partie du groupement Vinci Construction France en PPP pour la reconstruction-automatisation des barrages de la Meuse et de l’Aisne, comprenant des passes à poissons. Le pont Citadelle du tramway strasbourgeois vers Kehl, la rénovation de deux ouvrages sur l’A4 à hauteur de Brumath (Bas-Rhin) ou le doublement d’un ouvrage de la RN4 en Lorraine forment d’autres références récemment livrées ou en cours.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X