Autres Contractant général

GSE se recentre sur l’Europe et la Chine

En 2013, le groupe GSE a livré 400 000 m² de surfaces, tous secteurs et pays confondus, pour un chiffre d’affaires qui devrait s’établir à 460 millions d’euros, en baisse de 3 %. Les projets sont moins nombreux mais de plus grande taille (+ 10 % en moyenne pour les entrepôts), note le contractant général, tandis que le prix au mètre carré se stabilise, après plusieurs années de baisse. En France, qui pèse 73 % de son chiffre d’affaires (337 millions), GSE a décidé de renforcer son implantation à Paris en emménageant à Bercy-Village pour gagner en visibilité et en proximité auprès de ses clients. Le siège historique reste à Avignon.

Renforcement des équipes en Chine

Spécialisée dans les projets inférieurs à 12 000 m², la filiale CCR a renforcé sa présence dans l’Hexagone (quinze agences) et affiche désormais 110 millions de chiffre d’affaires, dont les deux tiers se partagent entre entrepôts et tertiaire. Mais la rénovation clé en main et la demande en bâtiments de type Cecodia, alliant modularité, performance, confort et prix compétitif, montent en puissance. Plus petite, GAM, sa filiale dédiée à l’immobilier commercial, prend son envol (59 millions d’euros de chiffres d’affaires). Elle se targue de 38 opérations en cours ou en carnet pour plus de 320 000 m² et vient de signer un accord-cadre avec Monoprix pour rénover des magasins. Enfin, Redim, créée en 2008, spécialisée dans l’expertise foncière et le montage juridique et financier, complète sa palette de services.
A l’international, jusqu’ici présent dans dix-huit pays, GSE a décidé de délaisser le Moyen-Orient et une partie de l’Europe pour se concentrer sur sept pays européens. Sans oublier la Chine, où le groupe a commencé à travailler, il y a dix-sept ans, avec Lafarge. GSE n’y réalise que 3 % de son activité et va y renforcer ses équipes pour répondre à la demande d’investisseurs qui apprécient le clés en main, facteur de réduction des risques. Son « offre globale de conception-réalisation » en immobilier, selon les termes de Roland Paul, directeur général de GSE, lui permet, en effet, d’accompagner dans leur développement international des clients comme Alstom, Auchan, Lyreco, Geodis, ou des investisseurs tels que ProLogis ou Gazeley Properties.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X