Actualité

Grand Paris Des capitaux de Bahrein sollicités

Comment financer le Grand Paris ? Nicolas Sarkozy a émis l’idée de capter les plus-values foncières induites par les nouvelles infrastructures de transport collectif. Selon nos informations, Bahrein a été contacté pour financer des grands projets, sources de plus-values susceptibles ensuite d’être réinjectées dans le logement social.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X