Régions

Grand Est Logement : deux nouveaux collecteurs interrégionaux

«L’Alsace ne peut se développer que vers le sud ou vers l’ouest. » Ce constat de Pierre Zemp, directeur du CIL du Rhin basé à Mulhouse, résume les positions prises par les deux leaders alsaciens de la collecte interprofessionnelle du logement.

Vers l’ouest, 1 % Alsace, filiale de Domial basée à Colmar, fusionnera avec les collecteurs des CCI des Vosges et de la Meuse, ainsi qu’avec CilEst, à Metz, et Plurial, en Champagne-Ardenne. Vers le sud, le CIL du Rhin a confirmé le 8 juin son adossement à Neolia, basé à Montbéliard et présent en Bourgogne et Franche-Comté, avec effet rétroactif au 1er janvier 2009. Troisième collecteur alsacien, la Sici, filiale de la CCI de Strasbourg, intégrera Astria, le leader national du secteur.

Montré du doigt par ses concurrents alsaciens pour avoir brisé le projet de fusion régionale, le CIL mulhousien assume son choix : « Nous nous adossons à une société en bonne santé financière, originaire d’un territoire qui partage notre histoire industrielle autour du groupe Peugeot », commente Pierre Zemp. Créatrice d’emplois, la fusion avec Neolia dopera la Somco : la société d’HLM liée au CIL du Rhin reprendra la gestion du patrimoine alsacien et lorrain de sa nouvelle maison mère, soit plus de 12 000 logements. Compte tenu de la participation du CIL du Rhin dans CilEst, cette position nouvelle reposera, dans les années à venir, la question d’un regroupement entre les deux collecteurs du grand Est.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X