Autres

Gilles de Montmarin, directeur délégué de la SEMAPA, aménageur de la zac paris-rive gauche « La superposition de programmes répond aux nécessités de densité urbaine et de fabrique de la ville »

Mots clés : Rénovation urbaine

« La mixité programmatique naît souvent de contraintes qui incitent les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre à trouver des dispositifs novateurs. L’opération qui associe des logements, un thêâtre, une école et un ascenseur urbain et que nous avons réalisée avec BP architecture en 2012 sur la ZAC Paris-Rive gauche résulte de la convergence entre une volonté programmatique et une situation géographique. Cette superposition de programmes répond aux nécessités de densité urbaine et de fabrique de la ville. Elle articule par une liaison piétonne la « ville haute » construite au-dessus des voies ferrées et le niveau bas de la rue, rez-de-chaussée adossé...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 231 du 12/03/2014
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X