Territoires

Georges Cristiani, président de l’Union des maires des Bouches-du-Rhône, maire de Mimet (sans étiquette)

Mots clés : Etat et collectivités locales

« Demain, il n’y aura plus qu’une seule commission d’appels d’offres. Comment va-t-elle travailler ? 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 ? Nous allons vers une réduction de la commande publique et une hausse de la fiscalité. Les maires veulent une métropole des transports, du développement économique, de l’environnement. Pas de cette machine infernale impossible à gérer. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X