Régions

Gelés les crédits Monuments historiques en Bourgogne

> Le Groupement des entreprises de restauration des monuments historiques (GMH) s’inquiète de l’absence de nouveaux programmes de restauration en Bourgogne, en 2009, pour la deuxième année consécutive. Sept chantiers adjugés, réalisés par tranches, ont été interrompus cette année. La dette de la direction régionale des affaires culturelles (Drac) de Bourgogne, dont le budget annuel avoisine les 12 millions d’euros, atteindrait 5 millions.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X