Edito

Gare aux mauvais payeurs !

Les retards de paiement coûtent plus de 10 milliards d’euros par an aux entreprises françaises. Et sont responsables de plus d’un quart des faillites. Inutile de faire de longs discours pour rappeler l’énorme enjeu associé au respect des règlements de factures : en un an quelque 20 000 TPE-PME ont mis la clé sous la porte à cause de difficultés de trésorerie. Autant dire que le respect des délais de paiement est une question de santé publique… de nos entreprises. Payer à temps son fournisseur c’est protéger chaque année des dizaines de milliers d’emplois. Payer hors délai c’est participer à la déstabilisation générale d’acteurs économiques trop souvent écartelés entre leurs clients adeptes de ces pratiques archaïques et leurs fournisseurs menacés des mêmes maux. Et cela, dans un contexte économique tendu qu’il est presque inutile de rappeler.
Bercy s’est donc à nouveau saisi de la question et menace : sanctions financières renforcées, signalement des dérives par les commissaires aux comptes et nouvelles listes noires des tricheurs contribueront en 2016 à rendre à des victimes impuissantes leur dû. Dans le collimateur de l’administration : tous les retardataires et en particulier les plus gros, publics comme privés, qui maintiennent un rapport de force déloyal à l’égard de leurs fournisseurs en tous genres.
Avec ses règles particulières de vérification des factures, le BTP est particulièrement exposé à ce fléau. Ses entreprises sont souvent prises dans la cascade de retards de paiement au sein d’une sous-traitance qui fragilise le tissu des plus petites d’entre elles intervenant en bout de chaîne de production.
2016 sera l’année de la montée en puissance des contrôles de Bercy sur ces dérives qui se sont aggravées en 2015. Gare aux mauvais payeurs !

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X