Métier

Gamba à l’écoute du bruit

Mots clés : Bruit - Conception - Isolation acoustique

Né en 1976 près de Toulouse, le bureau d’études est un précurseur de l’ingénierie acoustique du bâtiment.

Le bureau d’études Gamba Acoustique, installé à Labège, en périphérie de Toulouse, entre dans une nouvelle ère. Son fondateur, René Gamba, a tiré fin 2015 sa révérence après près de quarante ans d’un travail sans relâche de sensibilisation à l’ingénierie acoustique.

En 1976, lorsque le docteur en mécanique des fluides démarre son activité en exercice libéral, il est un précurseur. Aujourd’hui, l’expertise de Gamba est reconnue dans toute la France, notamment grâce aux outils de prévision acoustique développés en interne et commercialisés sous la marque Gamba. Représentant 5 % du chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros en 2015, cette activité s’adresse aux industriels, aux bureaux d’études ou bien même aux centres techniques comme le CSTB ou le CEBTP. Gamba produit trois familles de logiciels : le comportement acoustique des parois, le calcul de la propagation du bruit, l’analyse statistique du niveau d’exposition du bruit. Parmi ses dernières innovations, la « fenêtre antibruit » développée en partenariat avec l’industriel Technal et le laboratoire de mécanique et d’acoustique de Marseille : « Le concept repose sur un système “ passif-actif ” associant isolation acoustique classique et capteurs, logiciel et haut-parleurs diffusant, après analyse, une onde sonore annulant celle provenant des bruits extérieurs », détaille Guy Capdeville, directeur général de Gamba et responsable de l’ingénierie architecturale et urbaine.

Une direction collégiale.

Chez Gamba, le sens du collectif règne. Ainsi, Claude Sénat, docteur en acoustique, est certes président, mais il gère de façon collégiale le groupe avec ses sept associés tous entrés dans le capital. Guy Capdeville dirige la partie ingénierie acoustique du bâtiment. Sonia Bergès est responsable de l’activité formation proposant des modules sur l’acoustique du bâtiment, le développement durable, le BIM, la haute qualité environnementale ou bien encore la RT2012. Tony Lethuillier s’occupe de l’agence de Marseille ainsi que de la recherche et développement. Quant à Sébastien Garrigues, il développe l’activité autour de l’éolien née en 2007 pour satisfaire au mieux les développeurs et autres acteurs de la filière. Enfin, Fabien Krajcarz et Mahmoud Amou sont respectivement à la tête de la branche industrie environnement transport et celle du développement de logiciels. Il faut ajouter les antennes outre-mer, en région parisienne, ainsi que celles du centre et du sud-ouest, puis EcoA, filiale à Rio de Janeiro (Brésil), née à la suite d’une demande de projet éolien.
Gamba Acoustique intervient dans quelque 300 projets de bâtiments pour des montants allant de 500 000 à 100 000 euros. « La part d’honoraires est faible, nous devons donc multiplier les missions », rappelle Guy Capdeville qui cite la salle de spectacle à Floirac, le musée de la Romanité à Nîmes, ou le réaménagement de la gare de Lyon-Perrache. Aujourd’hui, la stratégie du groupe, qui compte 45 salariés, pour l’essentiel ingénieurs et techniciens, est double : « Nous voulons mailler le territoire national. Et également, développer une structure assez importante pour permettre aux salariés d’évoluer en interne », déclare Guy Capdeville.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X