Annuel immobilier

Gaffe aux Gafa et aux Natu !

Avec des cycles d’innovation de plus en plus courts, l’uberisation de l’immobilier guette ses principaux acteurs. Dans un avenir proche, les grands propriétaires devront affronter de nombreux défis : rendre leur parc plus performant à tous égards, sous peine de devoir jongler avec la vacance locative ; trouver rapidement un nouvel usage à des bâtiments déjà obsolètes, connecter leur parc pour optimiser l’utilisation des mètres carrés tout en intensifiant la ville pour répondre à la demande des donneurs d’ordre publics.

Demain, la valeur d’un actif sera directement corrélée aux usages qu’il propose et à sa capacité à s’adapter en souplesse à de nouveaux modes de consommation. Alain Maugard, le président de Qualibat, va même plus loin : « Demain, l’immobilier se fera sans immobilier. Le plus grand hôtel du monde s’est bâti sans construire un seul mètre carré, il s’appelle Airbnb. » Pourquoi les acteurs traditionnels de l’immobilier seraient-ils à l’abri de la voracité des Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon) et des Natu (Netflix, Airbnb, Tesla et Uber) ?

Grands investisseurs, promoteurs, exploitants, architectes, élus… Tous doivent anticiper leur irruption sur leur secteur pour trouver la parade et tenter de survivre dans un marché concurrentiel en pleine mutation. Mais bonne nouvelle ils s’approprient déjà leurs bonnes idées et n’hésitent pas à les mettre en œuvre pour leur compte.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X