Régions Grand Est

Fusion des pôles de compétitivité Fibres et Energivie

Mots clés : Produits et matériaux - Situation économique

Après les feux verts délivrés début novembre par leurs conseils d’administration respectifs, les pôles de compétitivité Fibres et Alsace Energivie devaient cette semaine faire valider leur fusion en assemblées générales. Effective dès le 1er janvier prochain, l’opération « vise à l’allongement de la chaîne de valeur du bâtiment autour d’un pôle élargi ». Il s’agit de coupler le positionnement de Fibres, recentré l’an dernier sur le développement de matériaux pour le bâtiment à moindre impact environnemental, et celui d’Energivie sur l’enveloppe du bâtiment et de son alimentation énergétique.

Une feuille de route a déjà été définie, mettant la performance environnementale et la qualité au cœur du nouvel ensemble afin de bénéficier d’un positionnement unique en France et attractif à l’international.

Masse critique

« Nous conservons l’intégralité des projets initiés par les pôles et espérons que le rapprochement fera émerger de nouvelles passerelles entre conception et application, indique Jean-Luc Sadorge, directeur général d’Energivie. La fusion nous permet aussi d’atteindre une masse critique, dans un environnement économique complexe. » Le nouveau pôle réunira près de 400 membres et disposera d’une équipe de vingt permanents en Alsace et en Lorraine.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X