Territoires

Franche-Comté La formation bois se pare d’un vernis allemand

Mots clés : Apprentissages - Bois - Produits et matériaux

De futurs orfèvres du bois imprégnés d’une double culture : le lycée Lumière de Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône) poursuit cet objectif en initiant une formation franco-allemande en section bois, avec le soutien de l’Adib, l’association interprofessionnelle de la filière bois en Franche-Comté. Le cursus débutera à la rentrée. Quinze places sont ouvertes à des élèves volontaires, pas seulement ceux de Luxeuil. Cette formation sera en effet proposée en mode « réseau » à d’autres lycées de la région : ceux de Mouchard, Moirans-en-Montagne et Pontarlier, références de la formation bois dans le Jura et le Haut-Doubs.

La nouvelle section bénéficiera de trois heures d’enseignement spécifique en allemand, mais elle n’est pas réservée à des candidats déjà aguerris à la langue de Goethe. Pour cette première rentrée, elle concernera des élèves de seconde menant au bac pro technicien menuisier-agenceur (TMA) et de première année du CAP ébéniste.
Stages d’entreprise outre-Rhin. « S’appuyant sur les liens économiques déjà forts entre la Franche-Comté et les pays germanophones, la formation permettra notamment d’effectuer un stage d’un mois dans une entreprise du bois en Allemagne. De leur côté, les professionnels allemands ont apprécié la qualité et l’étendue de la formation théorique dispensée en France, à l’occasion de premiers séjours d’élèves de notre établissement par le passé », expose François Dupuis, proviseur du lycée Lumière. La coopération ne sera pas à sens unique : un élève allemand sera accueilli au lycée Lumière l’année prochaine.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X