Le mois

FORMATION « La maîtrise de la régulation est une compétence à développer »

Mots clés : Apprentissages - Energie renouvelable

Le Costic a formé en 2009 près de 4 000 stagiaires, soit 15 % de plus que l’année précédente. Pour Serge Haouizée, responsable de la formation, parallèlement à l’augmentation de formations aux énergies renouvelables, tendance de fond, la moitié des stages demandés concerne la maintenance et l’entretien des équipements. Ces formations d’entretien et de maintenance se divisent en deux thèmes principaux : le chauffage d’un côté, le froid et la climatisation de l’autre, c’est-à-dire la thermodynamique. Les pompes à chaleur se trouvent à cheval entre ces deux spécialités.

— JDC : Pourquoi avez-vous introduit un stage de formation à l’entretien des chaudières de 4 à 400 kW ?

—Serge Haouizée : Cest un stage que nous avons mis en place en relation avec l’entretien des chaudières qui est désormais obligatoire. Il s’adresse plutôt à des professionnels de la maintenance et permet d’identifier les nouvelles exigences de la réglementation. Ce sont essentiellement les chefs de service des entreprises qui sont visés.

— JDC : Et dans le domaine des énergies renouvelables ?

—SH : Depuis 2008, nous avons mis en place une formation de 3 jours sur la mise en service et la maintenance des systèmes solaires thermiques (Cesi et SSC). Si l’activité est surtout orientée vers la pose aujourd’hui, nous anticipons le fait qu’il faudra bientôt entretenir ces matériels. Nous avions prévu deux sessions pilotes en 2008, que nous avons renouvelées en 2009 et 2010. Nous avons ajouté cette année un stage de 4 jours sur la réglementation des systèmes solaires et des pompes à chaleur, leur mise en...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 175 du 01/10/2010
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X