Autres Plan de transition numérique

Formation au BIM ou expérimentation de la norme PPBIM, répondez aux appels à projets

Mots clés : Apprentissages - Logiciels - Outils d'aide - Normalisation - Marquage CE

Le Plan de transition numérique pour le bâtiment (PTNB) lance régulièrement des appels à projets et des appels d’offres en lien avec la maquette numérique. Actuellement, deux thèmes sont à l’honneur : la formation des professionnels sur le BIM (Building information model, lire aussi pp.12 et 13) et l’expérimentation de la norme PPBIM. Le premier appel à projets vise à sélectionner des initiatives de formation menées dans les régions, afin de contribuer à la montée en compétences des professionnels de la construction et de l’exploitation des bâtiments. L’objectif est aussi de « renforcer les compétences des formateurs et du corps enseignant, au regard des enjeux d’efficacité énergétique, de qualité de la construction et du déploiement du numérique et de l’innovation dans la construction ». Mené en lien avec le Programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (Pacte), cet appel à projets est ouvert jusqu’au 15 juillet 2016. Les projets sont instruits en trois vagues successives. La première, en 2015, n’a pas été fructueuse, mais la seconde clôture intermédiaire est fixée au 31 mars 2016.

Expérimenter les propriétés des produits.

Le deuxième appel d’offres concerne l’expérimentation de la norme PPBIM ou XP-P07-150. Il vise plus précisément à développer et mettre en ligne un dictionnaire des propriétés des produits de la construction. Rappelons que le BIM n’est pas qu’une représentation en 3D d’un projet. C’est avant tout une base de données, qui référence les caractéristiques de l’ensemble des éléments qui le constituent. « Afin que ces données puissent être correctement échangées entre les différents intervenants d’un projet, il est nécessaire de se mettre d’accord sur la description de chaque objet », explique Laurent Ortas, président de la commission PPBIM à l’Afnor et à l’AIMCC, et responsable des nouvelles technologies de prescription chez Saint-Gobain. La réalisation de ce modèle de description fait déjà l’objet de la norme PPBIM. L’objectif est maintenant de l’expérimenter. « Nous souhaitons donc mettre en place un collège d’experts, qui va regrouper aussi bien des fédérations d’industriels que de professionnels du BTP », poursuit-il. L’objectif est de trouver une structure capable d’héberger et d’animer ces travaux. Si Mediaconstruct semble être l’organisation la plus légitime pour répondre à l’appel d’offres, des clusters, des pôles de compétitivité ou même des sociétés de services informatiques pourraient être intéressés. La mission de l’organisme qui remportera l’appel d’offres sera structurée en trois phases. Dans un premier temps, les experts devront rédiger le cahier des charges, afin de développer un logiciel capable d’exploiter ce dictionnaire des propriétés des produits. L’étape suivante consistera à développer cet outil informatique. Enfin, les experts devront utiliser ce logiciel dans la dernière étape de leurs travaux. L’objectif est de disposer d’un dictionnaire de 2 000 propriétés, d’ici à 2018. Date limite de réponse à l’appel d’offres : le vendredi 18 mars 2016, à 11 h.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X