Enjeux Lieu d'activité

Flexibilité à tous les étages

Mots clés : Manifestations culturelles

Bâtiment-outil autant que signal urbain, le Dôme de Caen œuvre à la diffusion de la culture scientifique en région.

Autant le dire : le jury s’est montré plutôt circonspect envers le dôme en ETFE qui couronne ce « centre de recherche de nouvelle génération » situé à Caen ( Calvados). Il n’empêche : celui-ci a donné son nom à l’équipement, aussitôt adopté par ses utilisateurs ! Le Dôme est un établissement à la fois culturel et scientifique, destiné à un public mêlé de chercheurs, de geeks , de hackers et autres bidouilleurs frottés de numérique.

Haut de 34 m, il empile trois plateaux libres identiques de 500 m2 en double hauteur : auditorium au premier niveau, plateau fabrication (fab lab) avec ateliers et espace d’exposition au-dessus, enfin, des bureaux. Leur double hauteur permet la création de mezzanines, et leur plancher technique assure une adaptabilité aux usages. Ils sont desservis par deux blocs techniques (sanitaires et circulations verticales). En plus d’assurer la desserte de l’équipement, ceux-ci en forment la structure porteuse principale : réalisés en béton, ils servent d’appui aux planchers métal-béton des plateaux.

Rationalité et sobriété. Construit en neuf mois, au terme de neuf mois d’études, l’ouvrage privilégie la rationalité et la sobriété dans le choix des matériaux et de leur assemblage. Enveloppé d’un patchwork de verre, de polycarbonate et de coussins en ETFE, le Dôme est complété, en rez-de-chaussée, par une sorte de préau couvert formé par le décollement de l’édifice du sol et, à son sommet, par un toit-terrasse librement appropriable. Le jury a jugé le bâtiment représentatif « d’une innovation bien placée », dans lequel de nombreux « challenges techniques » ont été assumés par une maîtrise d’ouvrage non professionnelle.

Maîtrise d’ouvrage : association Relais d’sciences. Maîtrise d’œuvre : Bruther (Stéphanie Bru et Alexandre Theriot, architectes). BET : Aubry & Guiguet (programmiste), Altia (acoustique), Batiserf (structure), Michel Forgue (économiste), Inex (environnement), AIA Management (OPC).

Principales entreprises : Zenone (gros œuvre), ERTCM (structure métallique), High Point (ETFE). Surface : 2 500 m2 SP. Coût : 4,10 M€ HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X