Conception

Fleurir sans arroser !

Mots clés : Aménagement paysager - Eau - Espace vert

Un décor végétal urbain et attrayant n’implique pas systématiquement des apports d’eau. Avec des plantes bien adaptées et surtout bien implantées, il est possible d’oublier les opérations d’arrosage.

Rares sont les gestionnaires d’espaces verts urbains qui, aujourd’hui, ne se trouvent pas confrontés la problématique des économies d’eau. L’une des principales raisons à cela : les précipitations qui, dans de nombreuses régions, n’atteignent plus les niveaux qui étaient les leurs il y a seulement quelques années. Conséquences : les nappes phréatiques ne reconstituent pas totalement leurs réserves d’eau en automne et en hiver comme cela devrait normalement être le cas. Un état de fait qui prend une ampleur encore plus importante, dès le début de l’été, dans certaines villes touristiques qui voient leur population – et donc leurs besoins en eau domestique – grimper de façon vertigineuse et se trouvent, dès lors, dans l’obligation d’imposer des restrictions d’usage pour préserver leur « stock ». Enfin, arroser les espaces verts en été, c’est aussi la nécessité de disposer d’une main-d’œuvre suffisante ce qui, en période d’économies budgétaire n’est pas à négliger, même s’il n’est pas question de renoncer à arroser les plantes en bac et les arbustes nouvellement plantés. Quant aux ronds-points, aux bordures de trottoirs, aux abords routiers et aux espaces difficiles d’accès, ils peuvent généralement se...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 332 du 05/09/2010
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X