Actualité TRAVAUX PUBLICS

Fléchissement

Mots clés : Travaux publics

Alors que l’activité dans les travaux publics n’a reculé « que » de 0,6 % en 2013 par rapport à 2012, les données provisoires du mois de janvier montrent un net fléchissement des travaux réalisés par rapport à décembre (- 10,4 %). La baisse se vérifie aussi par rapport à janvier 2013 (- 2,1 %), pourtant marqué par des conditions climatiques particulièrement difficiles. Ces difficultés se traduisent au niveau de l’emploi : les effectifs ouvriers permanents se contractent de plus de 1 % en janvier 2014 par rapport à décembre. A un an d’écart, les pertes de ces effectifs s’élèvent à 9 000 personnes, selon les données provisoires du mois de janvier. En parallèle, les heures réalisées par les intérimaires accusent un repli de 5 %. La tendance sur les marchés conclus reste orientée en forte baisse (- 6,7 % en rythme annuel). La baisse du budget de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France entérine le retard probable de certains projets. C’est notamment le cas du 3 e  appel à projets de transports en commun en site propre et des opérations prévues dans le cadre des contrats de plan Etat-régions 2014-2020.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

L'expert - « Nous anticipons une baisse de 6 à 7 % de l’activité routière en 2014 »

« Les bonnes conditions climatiques du mois de décembre 2013 ont permis aux entreprises routières de finir l’année avec un chiffre d’affaires stable par rapport à 2012, ce qui reste néanmoins décevant pour une année préélectorale. 2014 s’annonce rude et nous anticipons une baisse d’activité globale de 6 à 7 % par rapport à 2013. Au-delà, deux perspectives nous inquiètent. Il semble que Bercy envisage un scénario « noir » dans lequel la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités serait multipliée par deux par rapport aux annonces initiales (- 3 milliards par an au lieu de – 1,5 milliard) et ce dès 2015 ! Les conséquences seraient désastreuses pour notre secteur.
Par ailleurs, les contrats de plan Etat-régions pour la période 2014/2020 n’étant toujours pas bouclés, 2014 devrait être une année blanche pour les projets qui en sont issus, d’autant que le report de l’écotaxe ampute les moyens de l’Afitf. Côté grands chantiers, l’activité routière devrait encore bénéficier en 2014 de l’effervescence des LGV SEA et BPL mais aucun nouveau projet d’envergure ne prendra le relais. Enfin, même si ses effets ne se feront pas sentir en 2014, le plan de relance autoroutier et la relance de projets comme l’A831, l’A45, le contournement de Strasbourg ou la RN154 sont de bonnes nouvelles. Et prouvent que la route retrouve voix au chapitre auprès des décideurs. »

ENCADRE

Travaux réalisés

ENCADRE

Marchés conclus dans les travaux publics

ENCADRE

Heures travaillées par les ouvriers permanents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X