Actualité

Finaxiome s’organise pour augmenter sa production

Mots clés : Equipements techniques et finitions - Produits et matériaux

Le promoteur amiénois construit et vend des résidences de standing dont il assure ensuite la gestion.

Spécialisé dans la construction de résidences de standing destinées à la location, le groupe amiénois Finaxiome réunit deux promoteurs, Joël Fourny et Olivier Clay, et un financier, Vincent Doliger. Huit années d’expérience ont fait de Finaxiome un donneur d’ordre important du Nord de la France : il occupe en moyenne 255 ouvriers par jour sur ses chantiers.

Rayonnant à partir d’Amiens sur le triangle Lille-Reims-Rouen, le promoteur vise aujourd’hui les marchés de Nantes, de la Marne et de l’Ile-de-France. « Nous souhaitons, pour 2004, passer de 802 à 2 000 ventes effectives ; nous avons, dans ce but, doublé nos effectifs de prospection. Notre organisation s’appuie sur un modèle industriel, proche de l’usine, en termes de performance et de qualité », explique Olivier Clay.

Du marketing à la gestion des biens et des locataires

La holding Finaxiome regroupe un nombre croissant de sociétés : une par secteur géographique de prospection, une par opération lancée et une par métier. Finaxiome couvre, en effet, toute la filière depuis le marketing jusqu’à la gestion des biens et des locataires, en passant naturellement par la construction : « Nous restons en place une fois les logements attribués. Pour les investisseurs, c’est une garantie. »

Avec cinq architectes, dix dessinateurs et un ingénieur structure en interne, le groupe réalise 75 % de la conception, mais recherche également des agences bien implantées dans un secteur, afin d’entamer une collaboration de longue durée qui peut aller jusqu’à l’apport d’affaires.

Soixante-dix pour cent de son activité se composent de collectifs de 30 à 120 appartements et, pour implanter les petites résidences en ville, Finaxiome recherche les délaissés ferroviaires ou les anciennes stations-service. Ses autres programmes se répartissent en individuel groupé, plus quelques pavillons, dans les communes de 5 000 à 20 000 habitants en priorité.

Etudes et coordination se réalisent en interne et chaque affaire donne lieu à une consultation autonome, exclusivement en lots séparés, avec des entreprises de toutes tailles. Les résidences se caractérisent par une grande homogénéité en termes de confort, de services et de contrôle d’accès.

Avec certains fournisseurs comme les cuisinistes, Finaxiome signe un contrat annuel de production pour des modèles types. Le cahier des charges insiste sur les matériaux pérennes selon le principe : de bonnes prestations incitent les locataires à rester et facilitent les bonnes relations avec les propriétaires.

Projets

– Résidence Les OEillets de 30 logements à Crèvecoeur-le-Grand (Oise);

– résidence Chloé de 50 logements à Doullens (Somme);

– résidence Marianne de 45 logements à Lens (Nord);

– résidence Nathalie de 40 logements à Loos-les-Lille (Nord);

– Le Jardin des Peintres, 200 logements à Amiens (Somme);

– résidence Mathilde, 90 logements à Loeuilly (Somme).

Contact

Olivier Clay,

promoteur.

Finaxiome,

9, rue Marc-Sangnier,

80000 Amiens.

Tél. : 03.22.71.18.00./ 08.25.09.30.40.

DESSIN :

Ci-contre, L’Orée du Parc Saint-Saulve à Valenciennes (Nord).

Architecte, Marianne Leemann et cabinet Malherbes.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X