Territoires Loiret

Feu vert pour un nouveau pont sur la Loire à l’est d’Orléans

Mots clés : Ouvrage d'art

Le préfet du Loiret Nacer Meddah vient de signer la déclaration d’utilité publique (dup) de la déviation de la RD 921 entre Jargeau et Saint-Denis-de-l’Hôtel (Loiret). Porté par le conseil départemental, le projet, inscrit au schéma routier départemental depuis 1998, a pour but de désengorger le pont de Jargeau où le trafic dépasse les 15 000 véhicules par jour, et de limiter le passage des poids lourds en centre-ville.

Chiffré à 79,3 millions d’euros en 2013, il prévoit la construction d’une nouvelle route à deux voies de 15 km de part et d’autre de la Loire et d’un nouveau pont sur le fleuve. Long de 570 m, il se situera à hauteur de la commune de Mardié, un peu en aval de l’ouvrage de Jargeau. Selon le conseil départemental, cette DUP va permettre au projet d’entrer dans une phase opérationnelle. Les premiers travaux sont annoncés pour l’automne 2017, avec une première étape de défrichement, puis la réalisation d’un premier ouvrage d’art pour le franchissement de la voie ferrée Orléans-Châteauneuf-sur-Loire que la région envisage de rouvrir au trafic voyageur.

Possibles recours.

Ce calendrier pourrait toutefois être contrecarré par de possibles recours en justice. Europe Ecologie Les Verts conteste depuis longtemps la pertinence du projet par rapport à la circulation et aux effets positifs escomptés. Il dénonce aussi et surtout son impact sur l’environnement et la santé, avec la disparition de zones naturelles sensibles, l’aggravation des émissions de gaz à effet de serre et la suppression de 60 ha de terres agricoles.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X