Régions Tours

Feu vert ministériel pour la restructuration du CHRU

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, vient de valider une enveloppe de 75 millions d’euros pour regrouper sur deux sites réaménagés l’ensemble des activités du CHRU de Tours, actuellement éclaté sur cinq sites. Cette somme couvre 23 % des 320 millions nécessaires à l’opération, qui devrait être bouclée à l’horizon 2026.

Investissements colossaux. Le site Trousseau, à Chambray-lès-Tours, sera démoli et reconstruit sur 70 000 m , une solution jugée préférable à une réhabilitation. Ces nouveaux bâtiments accueilleront la chirurgie, les urgences et la psychiatrie. En centre-ville, le site de Bretonneau, qui a été récemment rénové, regroupera la pédiatrie, la gynécologie, la cancérologie et la médecine spécialisée. En parallèle, le CHRU, premier établissement de Centre-Val de Loire avec 100 000 hospitalisations chaque année, va investir 330 millions d’euros dans l’acquisition de nouveaux équipements.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X