Territoires Notre-Dame-des-Landes

Feu vert administratif au chantier de l’aéroport

Mots clés : Gares, aéroports

La préfecture a publié deux arrêtés permettant au concessionnaire du projet d’aéroport, AGO, de déroger « aux interdictions de capture, d’enlèvement, de transport, de perturbation intentionnelle, de destruction de spécimens de campagnol amphibie ». Cette dérogation est permise par le Code de l’environnement en cas d’intérêt public majeur et d’absence de solution alternative. Des mesures de compensation environnementales supplémentaires ont été prescrites.

Dernier obstacle levé. L’absence de dérogation était le dernier obstacle administratif au lancement des travaux promis en octobre par le gouvernement après la victoire du « oui » au référendum organisé en juin dans le département. « Plus rien n’empêche désormais l’évacuation de la ZAD et le démarrage des travaux », a déclaré Bruno Retailleau, président du Syndicat mixte aéroportuaire (SMA).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X