Autres Gros œuvre / Lauréat Méditerranée

Festa prospère par l’innovation et les nouveaux marchés

Mots clés : Gros oeuvre

Dans le petit village de Saint-Bonnet niché dans la vallée du Champsaur en Hautes-Alpes, l’entreprise Festa fait partie du paysage local : quatre générations de la même famille se sont succédé à sa tête jusqu’en 2005, quand Jean-Christophe Esmieu, avec deux autres actionnaires, reprend cette PME. Ancien de l’entreprise Queyras, directeur de travaux sur le chantier de la tranchée couverte de Montgenèvre, ce titulaire d’un BTS de génie civil va surtout s’attacher à diversifier et à muscler les compétences de Festa. En dix ans, sous sa houlette, la PME est devenue généraliste, intervenant dans les travaux publics, le bâtiment, la production de béton prêt à l’emploi (BPE) dans sa centrale basée aux Ricous.

« Grâce à des équipes jeunes et polyvalentes, nous sommes en mesure de traiter un chantier de rénovation en bâtiment, la construction d’une station d’épuration ou la réalisation d’une prise d’eau pour une centrale électrique », relève Jean-Christophe Esmieu. Ce souci d’innovation et de recherche de nouveaux marchés l’ont même conduit à réaliser en 2014, en partenariat avec des paysagistes, un chantier de génie végétal : la protection des berges du Drac par des fascines. Actuellement chargé du gros œuvre du futur centre de formation Polyaéro sur l’aérodrome de Gap-Tallard – un chantier à réaliser en un an seulement -, Festa s’intéresse à présent aux marchés en entreprise générale.

Festa :
Saint-Bonnet-
en-Champsaur (05)
40 salariés
8,6 M €

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X