Autres

Fertiliser les matériels

Mots clés : Aménagements extérieurs

Pascal Petit-Jean, après une longue carrière dans les matériels pour espaces verts, prend en charge le secrétariat général du Seimat.

«Quel est votre arbre préféré ? » À cette question Pascal Petit-Jean répond sans hésitation : « Le Ginkgo biloba, une des plus vieilles essences connues, le seul conifère à feuilles. » Réponse de connaisseur… Et pour cause ! Dès son plus jeune âge, Pascal Petit-Jean est passionné par l’arboriculture. Né à Charleville-Mézières, dans les Ardennes, il voulait devenir garde forestier. Ses études d’horticulture l’orientent plutôt vers le paysagisme où il découvre à la fois les matériels pour espaces verts et le goût du commerce. Il combine les deux et commence sa carrière chez Toro, fabricant de tondeuses professionnelles. Il passe ensuite de l’autre côté de l’outil de coupe en rencontrant Rémy Samson, surnommé le « pape du bonsaï ». « C’était à la fin des années 1980 ; les bonsaïs étaient à la mode », se souvient Pascal Petit-Jean qui accompagne cet engouement par ses talents commerciaux. Il présente ses produits sur les salons, ouvre un comptoir au sein des halles de Rungis et répond aux demandes de la grande distribution qui s’intéresse à ces arbustes miniatures. Les grandes surfaces, il va les côtoyer longtemps puisqu’il prend le poste de responsable des grands comptes chez Homelite, un fabricant de tronçonneuses, vite racheté par John Deere. Pendant dix ans, il aura comme interlocuteurs les acheteurs des grandes surfaces et des enseignes de jardinerie. « J’admets qu’avec eux le prix est au centre des discussions. Mais il ne l’emporte pas sur tout. Là comme partout ailleurs, la qualité des relations humaines joue un rôle important dans les affaires. » C’est affublé d’une « casquette » John Deere qu’il s’assoit à la table de l’Axema (Union des industriels de l’agroéquipement), le syndicat professionnel qui couvre le secteur des matériels pour espaces verts. Il participe aux rencontres entre adhérents, s’implique au sein de la commission chargée de collecter les statistiques du secteur, et continue à le faire revêtu d’un polo siglé « Honda », après être devenu le directeur des ventes de la gamme jardin de la marque japonaise. « Se rencontrer entre confrères est une bonne chose. Nous avons des causes communes à défendre, comme la valorisation de notre métier, et nous avons tous besoin de statistiques fiables sur notre marché. La transparence n’empêche pas la concurrence. » Cette expérience a bien sûr pesé quand le Seimat (Syndicat des entreprises internationales de matériels de travaux publics) a cherché un remplaçant au poste de secrétaire général occupé jusqu’alors par Didier Champalle, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Arrivé depuis quelques mois, Pascal Petit-Jean découvre un secteur pas si éloigné de celui qui fut le sien. « Il y a de nombreux points communs entre les matériels pour espaces verts et les engins plus lourds », remarque-t-il. Quelques marques sont impliquées sur les deux secteurs : Kubota, par exemple. Les mêmes questions se posent. Ainsi celle de savoir si les filiales françaises des grands fabricants internationaux vont, ou non, disparaître au profit d’entités européennes. Celui qui représente les importateurs de matériels répond avec franchise : « Cette tentation existe en effet. Il est sain d’y réfléchir, mais, pour l’heure, je ne perçois pas encore de mouvement dans ce sens. La France reste un marché important, et le commerce exige une relation de proximité. Ce n’est pas si facile que cela de travailler loin les uns des autres. » Charge à lui de renforcer les liens pour que, de Tokyo à Munich ou à Chicago, les maisons mères des grandes marques de matériels continuent de voir dans la France une terre d’opportunités.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Parcours

1963 Naissance à Charleville 1985 École d’horticulture de Chambéry
1986 Responsable commercial chez Toro 1990 Responsable grands comptes chez John Deere
2000 Directeur commercial chez Honda Espaces verts 2015 Secrétaire général du Seimat

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X