Annuel immobilier Avis d'expert

« Fédérer les savoir-faire au sein d’une filière dédiée »

Quang-Dang Tran, directeur général adjoint de Poste Immo

Que désigne l’appellation de « friche » ?

Ce sont des territoires en déshérence, délaissés par les activités, produits de mutations économiques et/ou industrielles. Ce sont d’anciennes usines, des casernes désaffectées, des bureaux obsolètes, etc. Plusieurs phénomènes l’expliquent : mutations technologiques accélérées, délocalisations, l’expansion urbaine qui « rattrape » ces emprises industrielles.

Quelle est la réalité du phénomène ?

Difficile à dire faute d’un observatoire national qui les recenserait ! En 1991, la Datar comptait 20 000 ha de friches industrielles et 5 500 friches ferroviaires. De 2009 à 2013, 1 350 usines ont fermé…

Comment faire de ces territoires des opportunités de (re) développement économique ?

Le sujet prend une acuité en raison des évolutions réglementaires, de la complexité croissante dans les méthodes de fabrication de la ville, des révolutions démographiques, industrielles et sociétales. L’ADI vient de signer aux éditions du Moniteur l’ouvrage « Reconvertir les friches industrielles et urbaines : de la transformation réussie des sites à la mutation des territoires ». Il est issu du groupe de travail présidé par Florence Péronnau, directeur immobilier de Sanofi. Il suggère une communauté d’approche pour partager les retours d’expérience, les idées et les bonnes pratiques.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X