Régions

Face à l’érosion, la décision du recul stratégique

Formé d’une bande sableuse, le littoral d’Occitanie est exposé à la double menace de l’érosion et de l’élévation du niveau de la mer. En 2009, un rapport de l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique considérait que, « en l’absence d’une politique de gestion du trait de côte », le coût des dommages liés aux aléas de la submersion permanente et de l’érosion en Languedoc-Roussillon d’ici à 2100 pourrait atteindre « entre 15 et 35 Mds € ».

Plusieurs opérations ont déjà été engagées pour prévenir ces risques. La plus importante a mobilisé 55 M€. Elle a consisté à écarter du rivage la route de 12 km qui relie Sète à Marseillan (Hérault), rendant possible l’élargissement de la plage et la reconstitution du cordon dunaire. Là où l’espace manquait pour éloigner suffisamment la route, le recul stratégique a été complété par l’installation en mer de géotubes emplis de sable destinés à casser l’énergie de la houle. « Les tempêtes hivernales viennent désormais mourir sur la plage et engraissent le cordon dunaire », se félicite François Commeinhes, maire de Sète et président de l’agglomération du bassin de Thau.

Les effets du réchauffement climatique pourraient coûter entre 15 et 35 Mds € d’ici à 2100.

Problème des quartiers au bord de l’eau. « Entre 2007 et 2020, plus de 150 M€ auront été dépensés dans le seul département de l’Hérault pour défendre le trait de côte, souligne Philippe Carbonnel, chargé de mission au pôle eau environnement du conseil départemental héraultais. Le problème qui s’annonce est celui des stations balnéaires, construites au ras de l’eau. Des quartiers entiers connaissent déjà des situations difficiles. »

La contrainte liée aux risques naturels est aussi génératrice de savoir-faire valorisables. Le bureau d’études BRLI, qui a conçu, avec le CNRS et l’université de Montpellier, le dispositif atténuateur de houle qui protège le lido de Sète à Marseillan, a été chargé d’installer une solution du même type à Tel Aviv, en Israël.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X