Autres

Fab-Dis veut devenir le référentiel de l’approvisionnement du bâtiment

Mots clés : Matériel - Equipement de chantier

Les industriels du génie numérique et énergétique et les grossistes en matériel électrique lancent la version 2.2 de Fab-Dis. Ils veulent rendre ce format d’échange de données entre industriels et distributeurs incontournable pour accélérer le virage numérique.

Qu’est-ce que Fab-Dis ?

Un fichier base de données au format Excel (qui recense 8 blocs de données pour environ 160 champs de données structurées, lire ci-contre) pour définir de façon standardisée les produits.

Ce projet est né il y a un peu plus de sept ans, à l’initiative de quelques acteurs de la filière électrique désireux d’en finir avec tous les problèmes (entre industriels et distributeurs) induits par l’hétérogénéité des fichiers et des modes de description des offres : processus chronophages, informations imprécises, incomplètes, voire fausses. Autant de défauts qui paraissaient déjà insupportables à la filière à l’époque, et qui le sont évidemment encore plus maintenant, à l’heure de la multiplication des échanges électroniques au sein de toutes les fonctions d’entreprise (commercial, logistique, marketing… ) concernées par les cycles de vie des produits. Cycles qui tendent par ailleurs à se raccourcir et à s’interpénétrer par l’intermédiaire des approches solutions ou systèmes.

Trois avancées.

Sept ans plus tard, Fab-Dis vient donc de publier la version 2.2 du référentiel. Avec « trois avancées majeures » par rapport à la version 2.1 lancée en janvier 2016 : l’attestation et la vérification de la conformité des produits aux dernières exigences réglementaires ; une ouverture plus marquée vers de nouveaux métiers (génie climatique, sanitaire, bricolage, décoration… ) ; enfin, une exploitation facilitée des données à destination des différentes publications omnicanales.

D’ici à la fin de l’année, cette version 2.2 fera l’objet d’un processus de validation et de contrôle avant « adoption définitive » par la communauté Fab-Dis. Aujourd’hui, celle-ci revendique...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 430 du 10/05/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X