Enjeux

Exclusif Les économistes révèlent les coûts de construction français

C’est une première !

Sous l’impulsion de son président Pascal Asselin, l’Union nationale des économistes de la construction (Untec) publie sa première étude sur les coûts de construction dans le bâtiment. A travers l’analyse de 104 chantiers et trois typologies (immeubles de logements, de bureaux et établissements scolaires), elle fait ressortir les coûts de travaux, excluant les honoraires de maîtrise d’œuvre et les frais de maîtrise d’ouvrage. Les opérations analysées sont réparties de manière homogène dans l’Hexagone, l’Ile-de-France étant cependant peu représentée. « Les données sont exprimées pour des coûts constatés au démarrage des travaux », précise Sylvain Teissier, vice-président R & D et formation continue de l’Untec. Ne sont donc pas pris en compte les surcoûts liés aux travaux supplémentaires. Constat principal : les coûts de travaux peuvent être considérés comme bas en France, en particulier pour les logements. « Après avoir augmenté jusqu’en 2013 du fait de la RT 2012, ils sont ensuite redescendus jusqu’à leur niveau de 2008 », analyse Sylvain Teissier, qui constate que les travaux d’adaptation au sol et d’aménagement extérieur des projets représentent une part de plus en plus significative du coût des travaux. Crise aidant, les maîtres d’ouvrage semblent donc avoir réussi à transférer progressivement les surcoûts normatifs et réglementaires aux entreprises.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Les immeubles de logement Un coût moyen de 1 114 euros HT par m² de surface de plancher

ENCADRE

Les bâtiments à usage de bureaux Un coût moyen de 1 317 euros HT par m² de surface de plancher

ENCADRE

Comment lire les tableaux :
– Les quartiles partagent la distribution des coûts de construction en 4 parties égales (les déciles en 10 parties égales). Ainsi, 50 % des opérations ont des coûts de construction compris entre le 1er et le 3e quartile (80 % entre le 1er et le 9e décile).
– Les coûts relatifs à l’adaptation au sol d’un bâtiment regroupent les travaux de démolition, dépollution, fondations profondes, terrassements généraux, aménagements extérieurs, VRD.
– L’écart-type sert à mesurer la dispersion d’un ensemble de données. Plus il est faible, plus les valeurs sont regroupées autour de la moyenne.
– La date de valeur des coûts est le 1er juillet 2015.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X