Territoires

Evian-les-Bains Un quartier créé sur une usine d’embouteillage

Mots clés : Établissements industriels, agricoles, ICPE

La requalification de l’usine d’embouteillage, désaffectée depuis 2012, est engagée dans le secteur de la gare d’Evian-les-Bains (Haute-Savoie). Majeur pour la ville qui compte environ 9 000 habitants, le projet a fait l’objet d’un permis de construire délivré en décembre 2015. Porté par Adim Lyon avec Vinci Immobilier, il prend place sur des parcelles appartenant d’une part à la SA Eaux minérales d’Evian (6 060 m²), d’autre part à la SNCF (8 104 m²). Il a démarré avec la déconstruction du bâti existant, à l’exception d’un bâtiment de 389 m² qui sera réhabilité pour accueillir un restaurant et un commerce. Un second bâtiment de 3 000 m² sera conservé en raison de ses façades datant de 1906 et répertoriées pour leur intérêt patrimonial. Il accueillera, sur les 1 500 à 2 000 m² du devant, des locaux d’activités (bureau, artisanat…) tandis que l’arrière, aveugle, pourra être utilisé pour du stockage.

L’entrée de ville embellie.

Le foncier libéré par les déconstructions permettra la réalisation de quatre bâtiments représentant 116 logements, dont 41 sociaux. La gare actuellement située dans un cul-de-sac sera désenclavée grâce à la création d’une nouvelle voie. S’ajouteront 172 places de stationnement, qui pourront éventuellement être complétées par un parking supplémentaire à l’étude dans le cadre de la liaison ferroviaire du Léman Express.

« Cet aménagement va embellir l’entrée de ville et s’inscrit dans la continuité d’un projet de requalification plus vaste », note Léon Beaud, adjoint au maire chargé de l’urbanisme. Deux bâtiments comprenant 50 logements de standing sont en effet prévus sur une autre parcelle, située à proximité immédiate. Ils viendront étoffer le nouveau quartier, qui sera relié par une liaison piétonne au lac Léman, situé à moins de 200 m, en passant par le parc Dolfus, qui fait également l’objet d’un projet de réaménagement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X