Régions

EURE Réhabilitation exemplaire d’un gymnase

Mots clés : Energie renouvelable - Rénovation d'ouvrage - Sport

Les représentants des services de l’État et des collectivités territoriales s’étaient donné rendez-vous, début juillet, dans le village de La Saussaye (Eure), pour l’inauguration de la réhabilitation de la salle Éric-Dransart.

Ce gymnase, construit en 1982 pour les associations sportives et les collégiens, prenait l’eau de toutes parts. La communauté de communes d’Amfreville-la-Campagne (14 000 habitants), qui a lancé le projet, a voulu en faire un prototype de réhabilitation « environnementalement exemplaire », avec le soutien de l’Etat, de la région et du département.

Panneaux photovoltaïques

L’opération a dépassé 1,5 million d’euros et fait la fierté de tous. Sur le toit de l’ancienne salle de judo trônent aujourd’hui 260 m2 de panneaux photovoltaïques, soit l’une des plus puissantes centrales de ce type dans l’Eure. Les douches sont chauffées par des panneaux solaires thermiques.

Les parois du bâtiment sont isolées par l’extérieur et les huisseries ont été remplacées par des ouvrages en aluminium à rupture de ponts thermiques avec double vitrage de sécurité. Pour cet équipement, EDF a promis de racheter 27 400 kWh par an. Les principaux lots de chantiers ont été exécutés par l’entreprise Gautier SAS de Pavilly (Seine-Maritime). L’architecte de l’opération était Gilles Portois (Beaumont-le-Roger, Eure), assisté pour la conduite d’opération de Dominique Le Villain (Le Neubourg, Eure) et des BET Sogeti Ingénierie (Bois-Guillaume, Seine-Maritime) et BESB Linares (Evreux).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X