Territoires

Eure-et-Loir Un institut haut de gamme pour les diabétiques

A Mainvilliers, un nouvel équipement dédié au traitement du diabète et de l’obésité est en cours de construction. Conçu par AIA pour le Noble Age Groupe, cet établissement de 99 lits va remplacer la clinique des Sorbiers, près de Châteaudun (Eure-et-Loir). Il s’étend sur 7 000 m2 au sol, pour un investissement global de 20 millions d’euros (dont 12 millions HT pour les travaux), et devrait devenir l’un des plus gros établissements privés de ce type en France.

Jacuzzi et jets drainants.

Pour sa quatrième réalisation en partenariat avec AIA, le Noble Age Groupe a privilégié des prestations de type « hôtellerie », avec un soin particulier apporté à l’agencement intérieur. « Le but est d’essayer de faire oublier que l’on est hospitalisé », note Sabrina Merle, architecte d’intérieur chez AIA. Les patients disposeront d’une salle de sport et d’un espace de spa et de bien-être de 150 m2, avec piscine, jacuzzi, jets drainants, fauteuil de relaxation, etc. Les chambres, dont quatre espaces VIP avec vue sur la cathédrale de Chartres, seront équipées d’un petit espace bureau. L’espace de restauration, divisé en trois salles, a lui aussi été pensé à l’image d’un « vrai » restaurant, avec des ambiances colorées.

L’ouverture est prévue à la fin de l’hiver 2015, mais le Noble Age Groupe voit déjà plus loin. A l’avant du bâtiment, recouvert d’un bardage métallique ondulé, l’une des ailes a été surélevée d’un étage par rapport au programme initial pour permettre si nécessaire l’aménagement d’une vingtaine de chambres supplémentaires. Et un agrandissement ultérieur n’est pas exclu grâce à la réserve foncière disponible.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X