Régions Occitanie

Etat et collectivités au chevet du canal du Midi

Mots clés : Etat et collectivités locales - Transport fluvial

Il y a 350 ans, le 7 octobre 1666, Louis XIV signait l’édit royal autorisant la mise en chantier du canal du Midi. Il y a vingt ans, le 7 décembre 1996, l’Unesco inscrivait les 241 km, qui courent de Toulouse (Haute-Garonne) à la Méditerranée au niveau de Sète (Hérault), sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Construite entre 1666 et 1681 par l’entrepreneur languedocien Pierre-Paul-Riquet afin notamment d’acheminer le blé, la voie d’eau a beaucoup perdu de sa fonction marchande, mais elle est devenue un magnifique outil de promotion touristique. Reste à le préserver. Et il y a urgence. En effet, lors de sa dernière évaluation, l’Unesco a noté une fragilité, soulignant l’absence de gouvernance et de plan...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5893 du 28/10/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X