Territoires

Est Vilogia creuse son sillon, de Metz à Schiltigheim

Schiltigheim (Bas-Rhin) apporte à Vilogia une première référence significative en Alsace. Le bailleur va y reconvertir l’ancien site du supermarché Simply Market en centre-ville. En partenariat avec la mairie, il cumulera l’aménagement foncier avec la construction de 30 logements locatifs et d’une soixantaine de logements en location-accession. « Notre projet est destiné notamment à répondre aux besoins des jeunes actifs et des ménages souhaitant une première accession », souligne Jean-Luc Poulain, directeur de secteur Est chez Vilogia. Une cinquantaine d’habitations en accession libre est également prévue avec un promoteur. Le permis de construire sera déposé d’ici à fin 2016 pour une consultation travaux l’année suivante.

Objectif Alsace.

Pour le puissant groupe nordiste, l’Alsace demeure une terre de conquête. Schiltigheim pourrait donc lui servir de tremplin. Jusqu’à présent, le bailleur s’était principalement signalé par la réalisation de la résidence étudiante Fac-Habitat de 200 lots, le long de l’avenue du Rhin à Strasbourg. L’essentiel de son patrimoine dans l’Est vient du rachat, en octobre 2010, de Maison familiale Lorraine, propriétaire d’un millier de logements. « Nous avons l’ambition de doubler à court terme notre parc régional, pour le porter à 3 000 unités », annonce Jean-Luc Poulain.

Vilogia participe à la reconversion de la Manufacture des tabacs de Metz, conduite par Bouygues Immobilier. Fin janvier, il a livré 22 logements collectifs et maisons de ville en locatif social et en Vefa (vente en l’état futur d’achèvement), dans ce programme où il possède déjà une résidence étudiante d’une centaine de lits. Il a totalisé 174 livraisons dans le Grand Est en 2015 et vise un chiffre analogue en 2016. Pour atteindre cet objectif, le bailleur social estime disposer de plusieurs atouts : la diversité de gamme d’habitat, l’expérience du renouvellement urbain, mais aussi une solidité financière qui lui permet de monter d’importantes opérations d’aménagements sur ses fonds propres.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X