Architecture Technique

Essai Le Corbusier, un fascisme français

Mots clés : Architecte

« Le Corbusier aurait-il été pétainiste ? » Xavier de Jarcy, journaliste à « Télérama », est aussi taraudé par cette question. Il y répond sans grands détours. Le livre qui suit la trace de l’architecte à partir des années 1920 dresse le portrait d’un homme obnubilé par l’ordre et l’hygiène, obsessions qui guident son travail. Surtout, pour l’auteur, l’architecte ne renonce pas à ses idées après-guerre. Construire sa Cité radieuse de Marseille est, écrit Xavier de Jarcy, son « rêve du plan dictateur [qui] va enfin pouvoir être expérimenté ». L’ouvrage s’achève sur une charge contre l’urbanisme des quartiers des Trente Glorieuses qui « ont réalisé l’un des vœux de Le Corbusier : l’expulsion (…) des plus vulnérables et leur assignation à résidence hors des centres-villes ». Xavier de Jarcy, 14,5 x 22,5 cm, 288 pages, 19 euros. Ed. Albin Michel.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ

Xavier de Jarcy, 14,5 x 22,5 cm, 288 pages, 19 euros. Ed. Albin Michel..

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X