Annuel aménagement ENVIRONNEMENT

ESPACES VERTS – BIODIVERSITE Renouveler la relation entre ville et nature

Mots clés : Aménagement paysager - Démarche environnementale - Développement durable - Energie renouvelable - Espace vert - Qualité environnementale

Le premier volet de la consultation internationale sur le « grand pari de l’agglomération parisienne » portait sur la « métropole du XXIe siècle de l’après Kyoto ». Les équipes ont donc placé la question environnementale au cœur de leurs contributions. Objet de chapitres spécifiques, elle sous-tend de nombreuses propositions : mobilité, densification…

L’agriculture apparaît comme la grande gagnante de la consultation, toutes les équipes l’ayant intégrée à leurs réflexions. Leur objectif : promouvoir et organiser une agriculture locale pour nourrir la métropole parisienne et réduire le bilan carbone du Grand Paris. Le groupe Descartes préconise ainsi la création de six agroparcs correspondant aux grandes entités agricoles (la Brie, la Beauce…), à la fois poumons verts et lieux de production.

Espace à préserver, la forêt peut également jouer un rôle important dans la lutte contre le réchauffement climatique. Selon l’équipe Descartes, l’extension de 30 % des forêts d’Ile-de-France (1 400 km2) réduirait d’un à deux degrés la température nocturne dans le centre de Paris pendant un pic de chaleur. Ou encore, la création d’une forêt dans le cône de bruit de l’aéroport de Roissy (Rogers, MVRDV) permettrait selon l’équipe Rogers, à raison d’un million d’arbres plantés (2 500 hectares), de capturer l’équivalent de 13 tonnes de carbone par an.

Pour relever le défi de la métropole de l’après Kyoto, les équipes en appellent à une nouvelle relation entre ville et nature et s’attachent à mieux articuler « ces deux mondes qui s’ignorent ». L’équipe Nouvel suggère d’investir les lisières en y installant une bande de petits équipements, de jardins familiaux, de serres horticoles. La création de corridors écologiques, d’armatures métropolitaines aménagées sur les faisceaux ferrés (Rogers) participe du même objectif, comme la traversée verte du Grand Paris (Studio 09), continuité d’espaces publics reliant la métropole du nord au sud, sur 50 km.

Dans Paris même, la présence de la nature est renforcée : les grandes artères se transforment en boulevards verts, les toits (400 km2) accueillent des jardins et des terrasses plantées, parsemés d’éoliennes et de panneaux solaires.

Cette relation renouvelée à la nature inclut un meilleur rapport à la Seine. Plaidant pour un assouplissement de la réglementation en vigueur (plan de prévention du risque inondation), plusieurs équipes créent des zones humides (LIN, Studio 09, groupe Descartes) à proximité desquelles elles implantent des logements et des petits équipements sur pilotis. Le fleuve devient aussi un élément clé de la métropole de l’après Kyoto grâce à des turbines immergées (LIN) pour la production d’énergie (hydraulique sans barrage). En préconisant une réduction de la demande, les équipes se montrent très imaginatives pour diversifier les sources d’énergie : création de vallées énergétiques avec des fermes de dix éoliennes (Nouvel), piles urbaines regroupant différentes énergies renouvelables (Rogers)…

Autant de propositions qui, si elles voient le jour, dessineront les nouveaux paysages ruraux et urbains du Grand Paris.

CHRISTIAN DE PORTZAMPARC

 » Il s’agit d’inventer une qualité d’habitat qu’on ne peut trouver en centre-ville : ni la ville, ni la campagne, des îles bâties au cœur d’une nature préservée pour un nouveau mode d’habiter propre à nos périphéries. Une constellation d’îlots denses, ouverts. »

YVES LION

« Les berges des fleuves, des rivières, des nouvelles zones humides doivent développer des offres telles que promenade, baignade, navigation, habitat… Les usages et fonctions des fleuves s’intègrent dans un projet urbain de développement durable. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X