Actu

entretien avec Julien Monfort et Laure Pantel la complementarite Moa architecture / Moa design

Mots clés : Analyse de l'architecture - Architecture - Architecture intérieure - Association et mouvement associatif - Equipements techniques et finitions - Innovations - Produits et matériaux

Les multiples contraintes du projet d’aménagement intérieur de la Maison Diamantée, aujourd’hui siège de l’association Marseille 2013 ont incité Julien Monfort et Laure Pantel (moa architecture) à dessiner un mobilier ad hoc. Résultat ? Une table et un bloc multiprise brevetés, aussi innovants que fonctionnels, qui démontrent que le passage de l’architecture au design est plus que jamais d’actualité. Rencontre.

Comment est né ce projet ?

Lors de la mission de faisabilité sur l’aménagement intérieur de la Maison Diamantée que nous a confié Marseille 2013, nous avions esquissé trois ou quatre scénarios différents, afin de répondre aux contraintes du brief : faire cohabiter 50 personnes dans un premier temps, puis 80 lors de la phase finale de l’événement. Or c’est typiquement un bâtiment – classé – qui n’est pas du tout prévu pour faire du bureau. L’espace ne permet pas d’appliquer le ratio habituel de 5/6 m2 par personne tout en respectant l’intimité, les rapports hiérarchiques spécifiques… Les besoins étaient mal définis. On a donc refait un travail de programmation, la phase de dégrossissement a pris six mois, et le chantier s’est fait au pas de course en deux mois et demi ! Côté budget, il a fallu travailler au maximum avec l’existant et aboutir à quelque chose qui soit simple et peu onéreux. Et qui ressemble de surcroît à quelque...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 2011 du 01/09/2011
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X