Enjeux

Entrepôts : le retour du « blanc » et l’envolée du XXL

Mots clés : Centre commercial - Distribution - Établissements industriels, agricoles, ICPE - Magasin

Porté par l’e-commerce et la grande distribution, le marché des plates-formes logistiques ose prendre des risques.

Une surface de 107 000 m2 , à Boves, en périphérie d’Amiens (Somme), dont la livraison est prévue en août 2017… Le nouveau vaisseau amiral français d’Amazon, le géant américain de l’e-commerce, n’en finit pas d’impressionner. Il symbolise la bonne santé de l’immobilier logistique, dont les principaux utilisateurs sont la grande distribution et l’e-commerce. Ce secteur termine 2016 en forme.

« Sur les neuf premiers mois de l’année, le marché a enregistré 2,5 millions de mètres carrés de demande placée [location et vente, NDLR] », se félicite Didier Malherbe, directeur chargé de la logistique chez CBRE. Selon les prévisions de BNP Paribas Real Estate, les montants investis dans le secteur en 2016 s’élèveraient à 1,9 milliard d’euros à fin décembre 2016, contre 2,2 milliards en 2015. « Sur l’année, nous avons livré 145 000 m2 , répartis entre cinq projets. A cela, il faut ajouter 272 000 m2 mis en chantier », détaille Philippe Arfi, directeur France de Goodman, groupe immobilier qui détient et développe des entrepôts et des parcs d’affaires, notamment l’entrepôt d’Amazon d’Amiens. Même scénario chez Argan. « Nous avons investi 88 millions d’euros cette année, pour environ 85 000 m2 », affirme Jean-Claude...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5903 du 06/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X