Edito Coup de griffe

Enorme, non ?

C’est Georges Perec, dans son célèbre « Je me souviens », qui nous remet en mémoire cette blague d’écolier : « Tu connais la différence entre la tour Eiffel, ta chemise et ma sœur ? – Euh… non. – Eh bien, ta chemise est sale au col et la tour Eiffel est colossale ! – Et ta sœur ? – Elle va très bien, merci ! » Bon, moi ça me fait encore rire, mais l’overdose de bûche, de galette, de vœux et de Paris-Dakar est encore récente, et ceci explique sans doute cela. Du colossal d’ailleurs, en veux-tu en voilà, m’a ainsi proposé une jeune consœur de la rédaction, visiblement estomaquée par la chose : rien moins qu’un projet furieusement post-moderne de reconstruction du colosse de Rhodes himself… On se pince un peu pour y croire, on va jeter un œil sur le site dédié, on s’infuse les deux vidéos psychédéliques et leurs bandes-son haletantes… Le tout fiche un peu les miquettes, il faut bien le dire.
A l’origine, le fameux colosse, une des Sept Merveilles du monde antique (je précise pour les cancres), atteignait 40 m de haut, socle compris, ce qui n’était pas mal pour l’époque et pour des Grecs qui avaient zigouillé Socrate, si l’on s’en souvient. Mais je m’égare…
Fiché sur son socle, à en croire l’imagerie populaire, il est resté sagement en place une bonne cinquantaine d’années avant d’être jeté à terre par un séisme en 226 avant notre ère. Sic transit gloria mundi. De la petite bière à côté du colosse nioulouque : un mastodonte de 150 m de haut à l’entrée du port, jambes fièrement écartées, la peau dorée comme une dinde rôtie, patchée de panneaux solaires avec, posé sur sa tête couronnée, un restaurant panoramique tournant. Deux cent cinquante millions de dollars tout de même, à la louche, pour ce projet mûri dans les cervelles testostéronées de jeunes architectes et ingénieurs européens (Grèce, Espagne, Italie et Royaume-Uni), dont le financement reste à boucler… Si le cœur vous en dit, c’est par ici : www.colossusrhodes.com

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X