Régions Seine-Maritime

Enfin une boîte pour les pandores

Plus de dix ans après la constitution d’un syndicat intercommunal spécifique, et quatre ans et demi après l’obtention du permis de construire, l’ordre de service pour le lancement du chantier de la caserne de gendarmerie de Fauville- en-Caux (Seine-Maritime) a enfin été signé par le ministère de l’Intérieur. Conçu par l’agence 9 Bis Architecture, l’équipement, d’un montant estimé à 4,5 millions d’euros, ne sera pas inauguré avant la fin 2018. A la suite de ce chantier, pourront s’engager les travaux d’extension du port du Grand Large.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X