Enjeux LGV Bordeaux-Toulouse

Encore un train de retard !

Mots clés : Transport ferroviaire

Le tribunal administratif de Bordeaux a annulé, le 29 juin, la déclaration d’utilité publique (DUP) du tronçon de 15 km reliant la gare de Bordeaux-Saint-Jean à Saint-Médard-d’Eyrans de la future ligne ferroviaire à grande vitesse Bordeaux-Toulouse. Le juge, saisi par des collectifs d’associations et d’élus locaux, se fonde sur l’insuffisance des études socio-économiques et du financement lors des enquêtes d’utilité publique. Les élus favorables au projet ont demandé au préfet de faire appel de la décision.

www.lemoniteur.fr/lgvtoulouse

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X