Isolation

En rénovation, choisir entre le système sur ossature et la solution par collage

Mots clés : Ossature

L’état des murs et le niveau de performance thermique à atteindre conditionnent le choix de l’isolant et du mode de pose.

En rénovation, le choix de l’isolant et de sa mise en oeuvre dépendent de nombreux facteurs, dont l’état de la maçonnerie. Un doublage sur ossature peut s’adapter à toutes les configurations, quel que soit l’état du mur support (à reprendre malgré tout, notamment pour la maîtrise de l’étanchéité à l’air). Cette technique est intéressante, car l’utilisation d’isolants semi-rigides aide à rattraper les irrégularités et les faux aplombs. Elle s’adapte aussi à toutes les hauteurs sous plafond et n’est pas limitée par l’épaisseur de l’isolant.

Au contraire, le doublage collé est à réserver aux murs en bon état et plans. Ce procédé est plutôt utilisé dans le neuf avec des hauteurs sous plafond standards, notamment en résidentiel collectif, où il est apprécié pour sa facilité et rapidité de pose. Il offre aussi l’opportunité d’utiliser des...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5888 du 21/09/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X