Régions Nîmes

Elizabeth de Portzamparc sur les traces de la romanité

Mots clés : Architecte

Fin juillet, les travaux du musée de la Romanité, situé face aux arènes de Nîmes (Gard), se sont achevés. « Les ondulations souples et horizontales, la transparence du musée dialoguent avec la pierre et la verticalité des arcs des arènes », explique l’architecte Elizabeth de Portzamparc. Reste la muséographie pour présenter les 25 000 pièces de...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5941 du 22/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X