Autres Equipement technique / Lauréat Est

EIMI prend du poids mais garde sa ligne

Mots clés : Equipements techniques et finitions

Un installateur local devenu le troisième plus gros indépendant du génie climatique et électrique : EIMI a parcouru un beau chemin. L’entreprise a été créée en 1979 par l’autodidacte Bartolino Nardis, pour répondre à la demande en chauffage-tuyauterie d’industriels locaux, et en premier lieu, l’usine PSA de Sochaux. L’essor en France a débuté par l’implantation à proximité d’autres sites du groupe automobile, et s’est accéléré, à partir de 1985, grâce à la croissance externe. En parallèle, l’installateur de génie climatique EIMI a enrichi son offre par la maintenance, en 1995, puis l’électricité (maintenance et installation), en 2000. « Nous avons grandi en taille pour nous adapter à notre marché, mais notre organisation nous permet de continuer à cultiver nos valeurs de proximité, réactivité et qualité de travail, reconnues par nos multiples certifications. Chacune de nos 14 agences est une PME qui ne dépasse pas les 60 personnes », décrit Sandro Nardis, le fils du fondateur et président d’EIMI depuis quatre ans.
Deux priorités guident la politique de développement. Rassembler les trois compétences d’études, de travaux et de maintenance dans l’ensemble des agences, « pour constituer une chaîne de valeur complète ». Et continuer à saisir les opportunités de croissance externe, afin de compléter l’implantation géographique et/ou d’entrer dans de nouveaux métiers. A ce titre, EIMI vient de faire l’acquisition de Bail, une société du Nord de la France en froid industriel et récupération d’énergie.

EIMI :
Etupes (25)
495 salariés
90 M €

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X