Régions Marseille

Eiffage livrera fin 2018 la réhabilitation du Castel

Mots clés : Entreprise du BTP - Rénovation d'ouvrage

« Le Castel est la dernière opération immobilière en façade maritime sur le boulevard du Littoral et elle va établir de nouveaux prix de référence dans le haut de gamme à Marseille », se félicite Hervé Gattineau, directeur d’Eiffage Immobilier Méditerranée. Avec 50 % des 115 logements commercialisés à ce jour (entre 4 000 et 8 000 euros le mètre carré avec des appartements à plus d’un million d’euros), Eiffage Immobilier a lancé depuis fin juin les travaux de réhabilitation et de restructuration de l’ancien siège de la SNCM, boulevard des Dames.

L’immeuble Art déco dessiné par Gaston Castel va être transformé en un ensemble mixte de 23 000 m , répartis en 220 places de stationnement sur trois niveaux, 115 appartements, 3 000 m de bureaux réhabilités, 6 000 m de bureaux neufs, une résidence de tourisme et d’affaires de 131 chambres, 1 250 m de commerces.

Un projet signé de l’architecte Alain Ferran. Investissement : 85 millions d’euros, dont 40 millions d’euros pour les travaux.

Le gros œuvre au printemps. Le chantier est divisé en deux : la réhabilitation de la partie historique, qui accueillera des bureaux ; la restructuration complète et la surélévation de la partie centrale, dont seules les façades sont conservées. « Il s’agit d’un chantier urbain complexe qui va nécessiter l’utilisation de deux grues en espace clos. Les travaux de démolition et de curage sont en cours. La réalisation des parois moulées pour les deux niveaux de stationnement souterrain et le terrassement seront achevés au printemps prochain. Le gros œuvre prendra le relais pour six mois », détaille Hervé Gattineau.

Pour maintenir en place les façades pendant que la partie centrale est évidée, les équipes d’Eiffage Infrastructure ont installé, le long du boulevard du Littoral et de la rue Mazenod, une vingtaine de palets métalliques sur des socles en béton. Les façades seront ensuite, à l’avancement du gros œuvre, surélevées de deux niveaux, puis un couronnement en béton clair au toit incliné viendra coiffer le bâtiment. Les équipes d’Eiffage Construction seront chargées de ces travaux, mais les corps d’état secondaires seront sous-traités. La livraison de l’ensemble est prévue au dernier trimestre 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X