Territoires Marseille

Eiffage Immobilier lance « Le Castel »

Mots clés : Entreprise du BTP - Gestion et opérations immobilières

Un permis obtenu sans un seul recours, une commercialisation lancée depuis deux mois (20 appartements réservés), des travaux de désamiantage en cours : sur le boulevard du Littoral à Marseille, Eiffage Immobilier, en copromotion avec ANF Immobilier, finalise la toute dernière opération immobilière du secteur, baptisée « Le Castel ». L’ancien siège de la SNCM, un bâtiment partiellement classé, dessiné à la fin des années 1920 dans le plus pur style Art déco par Gaston Castel pour la Compagnie générale transatlantique, puis agrandi en 1945, avait été acquis en 2012. Il va être transformé en un ensemble mixte de 23 000 m² de plancher, répartis en 220 places de stationnement sur trois niveaux, 112 appartements haut de gamme, 3 000 m² de bureaux réhabilités, 6 000 m² de bureaux neufs, une résidence de tourisme et d’affaires de 131 chambres, 1 250 m² de boutiques et de commerces.

Une extension en béton clair.

Le projet de l’architecte Alain Ferran, avec les bureaux d’études Secmo et Garcia Ingénierie, prévoit, outre la mise en valeur et la réhabilitation des parties historiques – comportant notamment des ferronneries d’art signées Raymond Sube -, une extension en béton clair au toit incliné, qui va venir se glisser dans l’existant. Elle accueillera à la fois des bureaux et des logements et s’ouvrira sur un patio central.

Cette surélévation de trois niveaux par rapport au bâtiment de Gaston Castel conservera l’écriture des façades d’origine, et notamment les trumeaux en quinconce. « L’opération en milieu urbain est complexe, car il va falloir évider la partie à reconstruire, réaliser une infrastructure et des parois moulées tout en assurant la préservation et le maintien des façades existantes », explique Hervé Gatineau, directeur régional d’Eiffage Immobilier. Un budget travaux de 45 millions d’euros est prévu avec un démarrage au premier trimestre 2016 et une livraison mi-2018. Cette opération de prestige est commercialisée entre plus de 4 000 euros/m² et 6 500 euros/m² pour les grands logements avec vue sur la mer.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X