Territoires Marseille

Eiffage achève l’urbanisation du quartier Longchamp

Mots clés : Entreprise du BTP

Après plus de dix ans de mise au point, une longue bataille juridique et des modifications du projet initial (hauteur des bâtiments et façades), l’opération est enfin lancée : au cœur du premier arrondissement dans le quartier Longchamp, la Caisse des dépôts et Eiffage Immobilier, associés dans la SAS îlot Chanterelle, peuvent enfin réaménager le terrain de l’association des Dames de la Providence (1,2 ha entre les rues Louis-Grobet, d’Isoard, du Commandant-Mages et le boulevard Camille-Flammarion). Le site avait été acquis par la Ville en 2004, avant d’être cédé aux opérateurs cinq ans plus tard. La première phase d’Univ’R Longchamp, piloté par Eiffage Immobilier, est en chantier depuis quelques mois et sera livrée fin 2017. Au total, le projet comporte 22 000 m² de surface plancher pour un investissement de 80 millions d’euros. Il s’agit de la troisième grande opération d’aménagement du groupe Eiffage à Marseille avec le nouveau quartier « Smartseille » dans Euroméditerranée 2 et la transformation de l’ancien siège de la SNCM.

Ilot ouvert et intergénérationnel.

« Sur ce site particulier, perché comme un oppidum, le parti est de réaliser un îlot ouvert et paysager, désenclavé grâce à une nouvelle voie et facilement accessible pour les piétons. L’autre caractéristique est qu’il s’agit d’un futur lieu de vie intergénérationnel, offrant des services de proximité et qui gardera une vocation sociétale », souligne Hervé Gatineau, directeur régional d’Eiffage Immobilier. Univ’R Longchamp va en effet comporter 200 logements en accession (mais pas de logements sociaux) commercialisés entre 3 000 et 4 000 euros/m², une résidence étudiante de 117 lots, une crèche de 42 berceaux, 5 000 m² de commerces, 500 places de stationnement en sous-sol, une maison de l’enfance de 10 chambres destinée à l’association des Dames de la Providence et une école construite par la Ville de Marseille. Sont également prévus 9 000 m² d’espaces verts et de détente.

La conception architecturale de l’opération a été confiée en mission complète à Roland Carta, assisté de Jean-Michel Battesti, chargé de la résidence étudiante et de la crèche. « Avec le palais Longchamp à proximité, le projet se devait d’offrir une architecture de dignité, facilement appropriable. Les matériaux sont simples et de qualité : béton brut clair pour les façades, bois pour les ombrières, zinc pour les couronnements », explique Roland Carta.
Malgré sa longue mise au point, le projet suit aussi une démarche d’écoquartier. « Le programme répond à la RT 2012, la gestion économe de l’eau et l’énergie a été favorisée, les plantations sont en pleine terre et il y a des jardins partagés », ajoute Roland Carta. La première tranche comporte 90 logements, la résidence étudiante, la maison de l’enfance, 2 500 m² de commerces et une partie des infrastructures de stationnement. Fin 2016 sera lancée la deuxième tranche (110 logements, la crèche, une moyenne surface de 2 500 m², 1 000 m² de bureaux et activités, le solde des parkings), pour une livraison fin 2018.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X