Enjeux

Egis joue la mobilité contre les aléas économiques

Mots clés : Monde du Travail - Ouvrage d'art

Le groupe crée des passerelles professionnelles en interne pour adapter les emplois à l’évolution de son activité.

Le déclenchement d’un plan de sauvegarde de l’emploi peut engendrer un traumatisme pour les salariés. Frédéric Perin, DRH d’Egis, groupe international d’ingénierie de la construction dont l’une des filiales est passée par cette épreuve il y a quelques années, en est bien conscient. « Nous menons ainsi une démarche pour prévenir les impacts du contexte économique et des projets – et donc des creux et pics d’activité – sur les emplois. » Avec un credo : favoriser la mobilité interne. Une action qui permet de travailler en amont avec les partenaires sociaux sur les possibilités de reclassement, dans l’éventualité de la fermeture de certains sites d’études. A cette démarche s’ajoute un autre enjeu : « On ne saurait s’en remettre uniquement aux recrutements extérieurs dans des domaines où règne une tension sur le marché de l’emploi, pointe le DRH. Si...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5897 du 25/11/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X